Amateurs de GEOCACHING

Les amateurs de GEOCACHING seront comblés, il existe sur le site du carreau de la mine Walert et dans les alentours quelques beaux circuits à découvrir et à éprouver.

Rendez-vous sur le site GEOCACHING et bonne chance !GEOCACHING au Musée des Mines

Publicités
Publié dans Uncategorized | 1 commentaire

Neue Saison im nationalen Grubemmuseum hat begonnen

Le Luxemburger Wort du vendredi 13 avril annonce l’ouverture de la saison 2012 au Musée National des Mines

L'article du Wort en date du 13 avril 2012

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

OUVERT

Le Musée des Mines est ouvert !

DIMANCHE 1er avril la saison commence et le musée est ouvert aux visiteurs individuels à partir de 14.00 heures (dernier départ en train à 16.30 heures).

ceci n'est pas un poisson d'avril

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

La lampe à carbure – le type luxembourgeois

Au début du XXème siècle, au Luxembourg se répand un type de lampe qui se caractérise par :
• un corps cylindrique, le plus souvent en fer embouti
• un bec vertical monté asymétriquement sur le haut de la lampe
• une fixation de l’étrier et du crochet par deux « boutons » de part et d’autre du corps de lampe.
Ce type luxembourgeois est associé à la firme Buchholtz & Ettinger à Esch-sur-Alzette.
En 1904, Buchholtz fait breveter une première lampe à carbure appelée « Reform », qui est cependant un échec commercial.
C’est probablement à partir de 1906 environ que la maison commence à vendre ses lampes typiques, qui cette fois-ci
connaissent un grand succès auprès des mineurs.

La quincaillerie BUCHHOLTZ au début du XXème siècle à Esch-sur-Alzette

Jusqu’aux années 1950, Buchholtz vend 5 modèles successifs de lampes :
Excelsior I, Excelsior II, Simplex, Record I et Record II.
Buchholtz ne fabrique pas lui-même ses lampes, mais se limite aux aspects commerciaux.
Les premières lampes Excelsior sont produites par le forgeron Carmes-Glesener d’Esch- sur-Alzette.

Lampe RECORD

Vers 1909, Buchholtz change de fournisseur et entame une collaboration avec Pierre Schiltz, qui est propriétaire d’un atelier de constructions mécaniques à Tétange.
Buchholtz et Schiltz investissent dans la protection de leurs droits.
Si les lampes Excelsior et Simplex ne sont pas protégées, les Record sont brevetées au Luxembourg et à l’étranger.
Il s’agit surtout de protéger leur plus grand avantage : la fermeture à baïonnette, simple et robuste.

Comment fonctionne une lampe à carbure ? (vidéo)

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

MADE IN MUSEES

MADE IN MUSEES est la boutique en ligne de la Fédération des écomusées et des musées de société dont le Musée des Mines est membre.

Vous trouvez à la vente les objets des musées adhérents à la FEMS et quelques-uns des objets du Musée des Mines.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Adhésion du MNM à la Fédération des Ecomusées et Musées de Société (FEMS)

L’adhésion du Musée des Mines à la Fédération des écomusées et musées de société est effective depuis 2011. Le Musée des Mines est le seul musée luxembourgeois qui fait partie de cette fédération. La FEMS rassemble plus de 200 musées, en France principalement, mais aussi en Suisse, en Belgique et au Québec.

Créée, définie et employée dans les années 1970, la forme écomusée a connu par la suite une remarquable diffusion internationale.

L’écomuséologie, concept et mouvement d’origine française, a l’homme et son milieu comme objet. L’homme et son milieu c’est aussi, l’homme et son territoire : son foyer, son village, son petit pays, sa région. Les adhérents par leur travail d’observation, d’étude, d’analyse et de collecte élaborent le patrimoine de demain.
La diversité provient des territoires, ruraux ou urbains, industriels ou artisanaux, de leur implantation.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

La bibliothèque du Musée des Mines

La bibliothèque du Musée des mines est ouverte sur rendez-vous aux historiens et chercheurs. Vous pouvez consulter la liste des ouvrages disponibles.

La bibliothèque du MNM

Pas de prêt de document, la consultation se fait sur place.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire